MAGESTIONDEAU.COM

POURQUOI ET COMMENT RÉCUPÉRER SON EAU DE PLUIE EN [current_year] ?

Découvrez les avantages de gérer sa consommation d'eau

La consommation d’eau moyenne d’un français chez lui est de 130 litres par jour. Si le plus gros poste de consommation (hygiène corporelle) nécessite une eau potable, l’alimentation des WC et du lave linge qui sont les deux autres postes de consommation importants ne nécessitent pas une qualité eau potable. Il peut même paraître aberrant d’alimenter une chasse d’eau avec une ressource aussi précieuse que de l’eau de ville. Dans le cadre d’un habitat individuel, c’est 44% de la consommation d’eau qui peut être réalisée avec de l’eau de pluie valorisée soit près de 15.000 litres / an / personne.

Sur ce site, nous vous donnons les bons tuyaux pour diminuer votre consommation en eau potable et ainsi préserver la ressource.
Si à première vue, l’installation d’une unité de récupération des eaux de pluie peut sembler complexe, vous constaterez qu’avec les bons conseils et les produits adaptés, vos craintes seront levées.
Expert dans notre domaine, nous avons cherché à répondre aux questions que se posent chacun d’entre vous. De l’usager qui souhaite avoir une réserve d’eau pour arroser son jardin sans effectuer de travaux lourds, à l’autoconstructeur qui veut optimiser sa récupération d’eau de pluie.

Nous vous mettrons en garde au fur et à mesure des pages sur les erreurs fréquemment commises comme le sur-dimensionnement des volumes de stockage.
Nous vous proposons aussi des comparatifs entre les différents produits proposés par les industriels référents sur ce marché.

La gestion de l'eau

Une installation de récupération de pluie est composée de plusieurs éléments. Le premier élément est une cuve appelée aussi réservoir qui permet de stocker l’eau de pluie récupérée de la toiture. Cette citerne d’eau de pluie est équipée d’un filtre.
Dans la maison un gestionnaire d’eau de pluie permet de surpresser l’eau de pluie jusqu’aux toilettes ou au système d’arrosage. Le gestionnaire de pluie permet aussi le passage automatique en eau de ville en cas de sécheresse. Des traitements complémentaires peuvent être mis en place, comme une filtration fine ou une stérilisation par lampe UV si l’eau de pluie est utilisée pour alimenter la machine à laver le linge.

La gestion de l’eau est un terme générique qui englobe :

  • La gestion des pluies d’orage avec l’installation de bassins tampon qui retiennent temporairement l’eau lors d’épisodes pluvieux violents.
  • La gestion de pluies courantes. Il s’agit de conserver un maximum d’eau de pluie sur le terrain par la mise en place d’espaces végétalisés et/ou d’ouvrages d’infiltration afin de favoriser la recharge des nappes phréatiques.
  • La valorisation de l’eau de pluie qui consiste à utiliser une ressource naturelle et gratuite pour des usages ne nécessitant pas d’eau potable.

Comment fonctionne la récupération des eaux de pluie ?

L’eau de pluie est une ressource naturelle gratuite que vous pouvez capter, stocker et utiliser. Les systèmes de récupération d’eau de pluie collectent l’eau de pluie issues depuis de grandes surfaces de récoltes (les toits) vers une cuve enterrée ou un réservoir hors sol pour y être stockée. L’eau de pluie récupérée est filtrée avant d’être stockée. Elle est ensuite pompée pour être envoyée vers les points d’utilisation.

Les diverses applications domestiques de cette eau de pluie sont principalement :

  • La chasse d’eau des toilettes
  • La machine à laver
  • Le lavage des véhicules
  • L’arrosage des espaces verts

Les applications hors maison individuelles sont tout aussi importantes voires plus importantes :

  • Lavage de véhicules (camions, bus, trains, …)
  • Refroidissement de machines
  • Lavage de sols ou de pièces
  • Intégration dans des process industriels

La nécessité de valoriser les eaux de pluie devient de plus en plus importante. La consommation d’eau s’accroît alors que la ressource diminue. Les prix du mètre cube d’eau augmentent chaque année (8% en moyenne) et des villes entières souffrent de difficultés d’approvisionnement. La récupération des eaux de pluie est une solution plébiscitée par les citoyens mais aussi par les autorités et les acteurs de la construction.

Pourquoi installer un récupérateur d’eau de pluie ?

La récupération de l’eau de pluie offre de nombreux avantages.

  • L’eau de pluie est gratuite ce qui permet de faire des économies. Pour une maison individuelle, il ne faut cependant pas espérer un retour sur investissement rapide car le coût de l’eau en France est assez faible. Les retours sur investissement peuvent être beaucoup plus rapides pour des hypermarchés, des usines, des transporteurs routiers ou des collectivités.
  • La valorisation de l’eau de pluie a un impact environnemental très positif car elle permet de préserver les nappes phréatiques qui sont de plus en plus surexploitées.
  • Récupérer son eau de pluie permet aussi de disposer d’une ressource utilisable même en cas d’arrêté sécheresse.
  • L’eau de pluie est une eau naturellement douce ce qui particulièrement apprécié des installations de la maison et notamment du lave-linge.

Comment se récupère l’eau de pluie ?

La collecte des eaux de pluie consiste à recueillir et à stocker l’eau de pluie pour la réutiliser sur place, plutôt que de la laisser s’écouler dans des réseaux. Ces eaux stockées peuvent être utilisées à des fins non alimentaires et non corporelles.

Focus : Récupération des eaux de pluie sur les toits

La législation (arrêté du 21 août 2008) autorise la récupération des eaux de plus uniquement récoltées sur des toitures non accessibles au public.

Le système se compose principalement des produits suivants :

  • Une surface de collecte (type toiture, etc.)
  • Le transport (type gouttière)
  • Un système de filtrage (traitement des eaux avec UV)
  • Un réservoir de stockage (type cuve à eau ou récupérateur d’eau de pluie)

La surface qui reçoit directement les précipitations est dit « le collecteur du système de récupération des eaux de pluie ».

Transport

L’eau de pluie provenant du toit est dirigée vers la citerne par des gouttières appelées aussi descentes EP.. Des crapaudines doivent être positionnées sur chaque gouttière.

Filtre

Le filtre est très important pour garder l’eau de pluie propre dans le réservoir de stockage. Il élimine le limon, la poussière, les feuilles et autres matières organiques pour qu’ils n’entrent pas dans le réservoir de stockage. Le filtre est une grille dont la maille de filtration imposée par les textes est de 1000 microns ou moins. Nous recommandons de ne pas descendre en dessous de 400 microns au risque de réduire les volumes d’eau récoltés lors de chaque épisode pluvieux.Pour une efficacité optimale, le filtre doit être nettoyé régulièrement.. Les filtres obstrués empêchent l’eau de pluie de pénétrer facilement dans le réservoir de stockage et le filtre peut déborder.

Comment installer un récupérateur d’eau de pluie ?

Il existe deux cas de figure principaux.

  • L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie aérien qui sera positionné directement sous une gouttière. Ces installations sont en général de quelques centaines de litres et sont dédiées à l’arrosage du jardin. Le récupérateur peut être connecté à une pompe ou dans le cas le plus simple, un robinet de soutirage permet de remplir un arrosoir. Les coûts d’installation sont limités.
  • L’installation d’une cuve d’eau de pluie enterrée. Dans ce cas, l’ensemble des gouttières sont collectées à cette citerne et l’eau de pluie est utilisée pour l’arrosage mais aussi pour l’alimentation des WC ou du lave-linge. Un gestionnaire d’eau de pluie est installé dans la maison afin d’alimenter sous pression les différents points de consommation.

Il existe d’autres installations possibles comme la bâche souple en vide sanitaire selon la configuration de la maison.

Quelle est la différence entre récupérateur d’eau de pluie, citerne à eau et cuve à eau ?

Citerne vs récupérateur d’eau de pluie

Pour un usage limité à quelques mètres carré d’arrosage, un simple récupérateur aérien fera l’affaire. D’un volume de quelques centaines de litres raccordé à une descente d’eau pluviale (gouttière), vous aurez le choix entre une multitude de modèles – de la cuve basique au modèle imitation jarre romaine ou colonne grecque.

Pour un usage plus ambitieux, nécessitant un plus grand volume de stockage, le récupérateur d’eau de pluie ne sera pas adapté. Dans ce cas, à partir d’un volume de stockage de 1m3, nous ne parlons plus de récupérateurs d’eau de pluie mais de citernes ou de cuves de récupération d’eau de pluie.

Citernes enterrées vs citernes aériennes

Le choix entre une citerne de récupération d’eau de pluie enterrée où aérienne est principalement dicté par les contraintes de chantier, ainsi que par le volume de stockage et l’usage de l’eau de pluie récupérée.

Pourquoi payer des frais d'eau élevés alors qu'il est judicieux d'installer un système de récupération de l'eau de pluie ?

L’eau de pluie récupérée peut être utilisée à la place de l’eau du réseau pour des usages tels que les toilettes/urinoirs, la machine à laver, le jardinage, le lavage de véhicule, etc.
Les systèmes de récupération d’eau de pluie fournissent la solution et sont idéaux pour les entreprises ayant une forte demande en eau non potable mais sont tout autant intéressant pour les particuliers.

La méthode la plus courante pour récupérer son eau de pluie sur les toits

Stockage à usage direct

Dans cette méthode, l’eau de pluie collectée sur le toit du bâtiment est détournée vers une cuve à eau ou un récupérateur d’eau de pluie. Ce réservoir de stockage doit être conçu en fonction des besoins en eau, des précipitations, etc…
L’eau stocké peut être utilisée à des fins secondaires telles que le lavage et le jardinage, etc. C’est la manière la plus rentable de collecter et d’utiliser l’eau de pluie.
Le principal avantage de la collecte et de l’utilisation de l’eau de pluie pendant la saison des pluies est non seulement d’économiser l’eau provenant de sources conventionnelles, mais aussi d’économiser l’énergie nécessaire au transport et à la distribution de l’eau à domicile.

Le système D pour récupérer son eau de pluie :

Il existe également d’autres systèmes de récupération que l’on peut qualifier de plus « rustiques » mais qui peuvent également être utilisés pour récupérer l’eau de pluie.
Par exemple, les barils, qui sont le départ de la récupération d’eau de pluie chez le particulier, peut être utilisée pour nettoyer la voiture ou pour le jardinage dans votre maison. Inutile d’avoir un grand terrain pour pouvoir installer ce type de système, vous pouvez l’adapter aux dimensions ou aux besoins de votre maison et cela à moindre coût.

Les différents types de récupérateur d'eau de pluie et de cuve à eau :

Il existe plusieurs types de récupérateurs d’eau de pluie utilisés dans le monde, dont le coût varie principalement en fonction de la technologie et de la taille.
Ils ont tous une chose en commun, à savoir utiliser les précipitations naturelles pour compléter l’approvisionnement principal que nous considérons comme acquis.
Le principal avantage de la récupération de l’eau de pluie est qu’elle peut être réalisée à petite échelle, moyenne et même à l’échelle industrielle.
Que ce soit à petite ou à grande échelle, les avantages de tirer le meilleur parti des ressources dont nous disposons n’ont jamais été aussi évidents face à la perspective du changement climatique.
La récupération de l’eau est une solution relativement simple qui peut être utilisée par les propriétés domestiques et commerciales pour faire la différence.

Avantage de la récupération d’eau de pluie :

Il ne fait aucun doute que tirer le meilleur parti des ressources naturelles dont nous disposons peut faire une grande différence dans nos projets pour un avenir plus durable.
La vérité est que beaucoup d’entre nous considèrent notre approvisionnement en eau comme acquis, s’attendant à ce qu’il soit livré directement à notre porte sans réfléchir à la quantité que nous utilisons ou à la façon dont nous pouvons être plus économes.
Après tout, 70 % de notre monde est recouvert d’eau.
Nous avons des lacs et des réservoirs qui nous fournissent de l’eau propre et de bonne qualité et qui se renouvellent régulièrement lorsqu’il pleut.
Malheureusement, seul 1% de l’eau est potable et nous vivons dans la perspective d’une population croissante qui veut tous sa part. La recherche alerte que d’ici 2030, la demande dépassera largement l’offre.

Les avantages écologiques de la récupération des eaux de pluie :

Les avantages écologiques du recyclage de l’eau de pluie sont potentiellement énormes : la chasse d’eau des toilettes, par exemple, représente jusqu’à 35 % de la consommation moyenne d’eau des ménages.
Si l’on ajoute la quantité d’eau que nous utilisons pour laver le linge ou arroser le jardin, les économies potentielles ne cessent de croître et atteignent jusqu’à 50% de notre consommation domestique.

Pour les entreprises, ces chiffres sont beaucoup plus élevés.

Le principal avantage écologique de l’utilisation des systèmes de collecte des eaux de pluie est la préservation de la ressource.L’eau issue des zones de captage pourra être réservée à des usages nobles tels que l’alimentation et l’hygiène.
Un autre avantage écologique de la valorisation des eaux de pluie est qu’elle peut alléger la charge imposée aux réseaux d’évacuations des eaux pluviales réduisant ainsi les effets des inondations en canalisant l’eau de ruissellement dans des réservoirs pour la recycler. Cet impact est encore plus fort lorsque les réseaux d’assainissement sont des réseaux unitaires.
Un autre avantage est la réduction de la consommation d’énergie (la production et l’acheminement d’eau potable sont consommateurs d’énergie).

Avantages financiers de la récupérations des eaux de pluie :

L’eau de pluie est gratuite. Les économies que vous ferez à long terme grâce à un système de récupération des eaux de pluie dépendent d’un certain nombre de facteurs, tels que les habitudes de consommation d’eau à l’intérieur et à l’extérieur, les facteurs météorologiques, ainsi que la taille et le coût initial du système installé.

Dans le cas d’un système domestique, vous pouvez économiser 40 à 50 % sur vos factures d’eau en puisant dans une cuve à eau l’eau dont vous avez besoin pour laver le linge et l’utilisation des sanitaires. Il est important de se rappeler que le recyclage de l’eau de pluie ne remplacera jamais complètement l’approvisionnement en eau du réseau, car l’eau potable sera toujours nécessaire pour s’hydrater, pour la préparation des aliments et pour alimenter la salle de bain.

Inconvénients de la récupération des eaux de pluie :

Le risque premier est l’absence d’eau en période de sécheresse. Il faudra donc installer un système permettant un appoint d’eau de ville en secours pour garantir l’approvisionnement en eau des différents équipements.
Le coût initial du système et de son installation signifie qu’il peut ne pas y avoir de retour sur investissement avant plusieurs années.

Dans l’ensemble, les avantages de la collecte des eaux de pluie l’emportent largement sur les inconvénients car diminuer l’impact que nous avons tous sur l’environnement devient indispensable. Il se pourrait bien que, dans un avenir proche, tous les nouveaux bâtiments soient équipés de leur propre système de collecte des eaux de pluie, ainsi que d’autres technologies vertes, qui réduisent la pression sur l’approvisionnement principal.